28 janvier 2009

Douce Brume

Je sais tous les Ciels Gris,
Pleureurs,
Sur mon Âme.

Je sais leurs infinis voyages,
D'étoile en étoile,
Au gré des passions.

Ces dernières coulent,
Saisonnières,
Tel un vent impérieux,
Du fond des roseaux égyptiens
Au plus imposant des chênes européens.

Je Vois,
De mes yeux clairs,
Ouverts tel un cristal,
La transcendante lumière lunaire.
Magnifique.
Celle qui égorge toute larme et toute colère.

Et je Marche, éclairé,
Dans l'abysse des espoirs,
Emplie de couleuvres et de rats pestiférés.

Je n'éprouverai rien,
Une fois la porte passée.
Que la sérénité
Des envies dévorantes.

Matthieu Brise, Le 27 Janvier 2009.

Posté par Matthieu_868 à 18:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Douce Brume

    C'est beau

    Posté par Jerem', 06 août 2010 à 11:38 | | Répondre
Nouveau commentaire